genèse


genèse

genèse [ ʒənɛz ] n. f.
• v. 1119; lat. genesis « naissance, génération »; mot gr.
1La Genèse : premier livre de la Bible qui contient le récit de la Création.
Par ext. cosmogonie.
2(av. 1865) Ensemble des formes ou des éléments qui ont contribué à produire qqch.; manière dont une chose s'est formée. élaboration, formation, gestation. Genèse d'une œuvre d'art. Genèse d'un sentiment. « la genèse des actions et des pensées humaines » (Camus).

genèse nom féminin (latin genesis, génération, du grec genesis) Origine et développement des êtres : La genèse des espèces. Processus de développement d'une maladie : La genèse d'un cancer. Série de faits et de causes s'enchaînant les uns les autres et aboutissant à un résultat : La genèse d'une théorie. Formation, élaboration progressive d'une œuvre littéraire, artistique : La genèse d'un roman.genèse (difficultés) nom féminin (latin genesis, génération, du grec genesis) Orthographe Le premier e de genèse ne prend pas d'accent, et le mot garde cette forme dans ses composés morphogenèse et parthénogenèse. En revanche, dans les dérivés génésique et génésiaque les deux e prennent un accent aigu. - L'Académie admet l'orthographe parthénogénèse. ● genèse (synonymes) nom féminin (latin genesis, génération, du grec genesis) Série de faits et de causes s'enchaînant les uns les...
Synonymes :
- génération
Formation, élaboration progressive d'une œuvre littéraire, artistique
Synonymes :
- création
- élaboration

genèse
n. f.
d1./d (Avec une majuscule.) Premier livre de l'Ancien Testament.
d2./d Ensemble des processus donnant naissance à qqch. La genèse d'un livre, d'un crime.
|| BIOL Formation, développement d'un organe, d'un être vivant.
————————
genèse
(la) le premier livre du Pentateuque et donc de la Bible. Nommé en hébreu Bereshit ("Au commencement"), il raconte la Création (genèse) du monde, l'expulsion d'Adam et d'ève hors du Paradis terrestre, le meurtre d'Abel par Caïn, le déluge universel, l'histoire d'Abraham et de ses fils, Ismaël et Isaac, celle de Jacob et d'ésaü, fils d'Isaac, et celle des 12 fils de Jacob, pères des 12 tribus d'Israël. Le livre se termine par le récit du séjour en égypte de Joseph.

⇒GENÈSE, subst. fém.
A. — Création du monde. Pourquoi Moïse fait-il durer la genèse six jours, après quoi vient le repos de Dieu? (P. LEROUX, Humanité, t. 2, 1840, p. 619). Les inventeurs d'un style nouveau [de meuble] en sont au chaos d'avant la Genèse; le verbe flotte sur les eaux (ALAIN, Beaux-arts, 1920, p. 190).
P. méton.
1. Rare. Ce qui est créé. La vaste genèse est tournée Vers son but : renaître à jamais (HUGO, Chans. rues et bois, 1865, p. 53).
2. Récit mythique de la création du monde. Nos fronts penchés sur un petit Virgile de Bliss (...), nous commentions cette genèse que le poète (...) enchâssa dans une idylle. « Il chante comment (...) furent condensés les germes de la terre, de l'air... » (A. FRANCE, Vie littér., t. 2, 1890, p. 309).
RELIG. La Genèse (avec une maj.). Premier livre de l'Ancien Testament, contenant le récit de la création du monde. Avertis par la Genèse que le monde est l'œuvre de Dieu, non de l'homme, les penseurs du Moyen Âge l'étaient par l'Évangile que la fin de l'homme n'est pas le monde, mais Dieu (GILSON, Espr. philos. médiév., 1932, p. 40) :
1. Comprenez-vous le premier chapitre de la Genèse? Comprenez-vous l'Apocalypse et le Cantique des Cantiques? L'Ecclésiaste ne vous cause-t-il aucune peine? Quand vous lisez dans la Genèse qu'au moment où nos premiers parents s'aperçurent de leur nudité, Dieu leur fit des habits de peau, entendez-vous cela au pied de la lettre?
J. DE MAISTRE, Soirées St-Pétersb., t. 2, 1821, p. 306.
B. — Processus de formation et de développement (d'une réalité abstraite ou concrète). Synon. formation, génération, naissance, production.
1. Constitution et développement d'une réalité physique. Dans la genèse des molécules on étudie la structure architecturale des atomes (BLONDEL, Action, 1893, p. 75). Le même Onimus, en 1872, se fera fort de démontrer, avec la collaboration de Legros, la genèse spontanée de la levure (J. ROSTAND, Genèse vie, 1943, p. 144).
Spécialement
a) BIOL. Constitution et développement d'un être vivant, d'un organisme et de ses différents éléments. Cette évolution comprend deux parties : la genèse et l'involution du tissu osseux (POLICARD, Histol. physiol., 1922, p. 244). La seule théorie acceptable [le transformisme] de la genèse des espèces (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p. 167).
b) GÉOM., vx. Formation de certaines figures géométriques. Genèse d'une surface. L'introduction du mouvement dans la genèse des figures est à l'origine de la mathématique moderne (BERGSON, Évol. créatr., 1907, p. 32). L'espace kantien est l'infini donné qui préside à la genèse de toutes les figures géométriques particulières (VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 37).
c) PATHOL. Origine et évolution initiale d'une maladie. Genèse du cancer. Rosenow attribue au streptocoque la genèse des ulcères gastriques et duodénaux (Roger ds Nouv. traité de méd., 1926, p. 140).
2. Enchaînement des faits et causes aboutissant à une réalité sociale, à un événement (historique). Genèse des événements. L'influence des idées, des systèmes et des mots dans la genèse de la Révolution (MAURRAS, Avenir intellig., 1905, p. 31). C'est l'histoire des institutions, l'apparition des groupes dans leur œuvre, qui sert à comprendre la genèse des sociétés (VUILLEMIN, Être et trav., 1949, p. 66).
3. Élaboration d'un courant de pensée, d'un sentiment. Genèse d'une idée. Les philosophes et les lettrés se perdent en conjectures pour deviner comment les religions commencent, et quand ils pourraient assister à cette genèse, ils ne veulent pas ouvrir les yeux (MÉNARD, Rêv. païen, 1876, p. 219). Je ne te donne aucunement le droit de m'expliquer mon amour pour Laforgue, amour dont tu ne connais ni la nature, ni la genèse (ALAIN-FOURNIER, Corresp. [avec Rivière], 1906, p. 245) :
2. Aussi, sans qu'on ait encore le moins du monde à se prononcer sur la valeur de ce qu'on nomme révélé, est-il essentiel d'étudier le mécanisme et la genèse de cette notion (...). Qu'ils soient ou non surnaturels en leur principe, ce n'est point dans les signes sensibles eux-mêmes, qu'il faut voir l'origine de notre idée de révélation.
BLONDEL, Action, 1893, p. 394.
En partic. Processus de création d'une œuvre artistique, littéraire, musicale. Synon. conception, création, élaboration. Un catalogue où il raconterait la genèse et l'histoire de tous ses tableaux (GONCOURT, Journal, 1885, p. 504). J'étais en plein accord avec Curtius pour donner dans la genèse de l'œuvre de Claudel la place centrale aux « Vers d'exil » qui, à mes yeux, sont le plus grand témoignage littéraire que je connaisse de l'acte même de la conversion (DU BOS, Journal, 1927, p. 288). La genèse d'une nouvelle œuvre de musique concrète (SCHAEFFER, Rech. mus. concr., 1952, p. 87).
Rem. Genèse est le plus souvent employé au sing.; cependant la docum. atteste qq. emplois au plur. Les hommes comme Laplace ou Lamarck, comme Copernic ou Humboldt qui assistent perpétuellement aux créations du monde ou aux genèses de la vie (BARRÈS, Cahiers, t. 10, 1913, p. 197).
Prononc. et Orth. : []. [] facultatif ds WARN. 1968. Ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. Ca 1119 « nom du premier livre de l'Ancien Testament qui contient l'histoire de la création » Genesin (PH. DE THAON, Comput, 216 ds DEAF G3); 1554 subst. masc. Genese (E. PASQUIER, Monophile, L. I ds HUG.); 2. 1611 « formation d'un être » genesie (COTGR.); 1660 genese (OUDIN Esp.-Fr.); spéc. 1721 « formation de certaines figures géométriques » (Trév.); 3. 1849 fig. (FLAUB., Tentation, p. 420 : car si avant que tu remontes dans les causes, de si loin que tu tires les genèses). Empr. au lat. chrét. genesis, empr. du gr. « naissance, origine ». Fréq. abs. littér. : 674. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 026, b) 293; XXe s. : a) 706, b) 1 408.

genèse [ʒənɛz] n. f.
ÉTYM. XVe; v. 1119, titre du premier livre de la Bible; lat. genesis « naissance, génération », mot grec.
1 La Genèse : nom du premier livre de la Bible qui contient le récit de la Création.
1 (…) mais les vieux préjugés prévalaient, et ces vieux préjugés durent être ménagés par l'auteur de la Genèse, qui écrivait pour enseigner les voies de Dieu, et non la physique.
Voltaire, Dict. philosophique, Genèse.
Par ext. Cosmogonie.
2 Géom. (Vx). Génération.
(1660). Biol. (Vx). || Genèse des espèces : origine, production des espèces. Génétique. || Genèse spontanée. Génération.
Histol. Formation d'éléments anatomiques visibles, à partir d'un tissu indifférencié.
(XXe). Méd. Premiers développements (d'une maladie). || La genèse d'un cancer.
3 (Av. 1865, Proudhon). Mod. Ensemble des formes ou des éléments qui ont contribué à produire (qqch.); manière dont (qqch.) s'est formé. Création, élaboration, formation, naissance. || Genèse d'une œuvre d'art, d'un ouvrage de l'esprit. || La Genèse d'un poème, traduction par Baudelaire d'un essai de Poe. || Genèse d'un sentiment, d'une idée, d'une théorie. || Une longue, une difficile genèse.
2 On dit que Balzac charge sa copie et ses épreuves d'une manière fantastique et désordonnée. Un roman passe dès lors par une série de genèses, où se disperse (…) l'unité (…) de l'œuvre.
Baudelaire, l'Art romantique, Conseils aux jeunes littérateurs.
3 La genèse d'un objet d'étude (par exemple d'un être, d'une fonction, d'une institution) est la façon dont il est devenu ce qu'il est au moment considéré, c'est-à-dire la suite des formes successives qu'il a présentées, considérées dans leur rapport avec les circonstances où s'est produit ce développement.
Lalande, Voc. de la philosophie, art. Genèse.
4 On peut admettre que la détermination économique joue un rôle capital dans la genèse des actions et des pensées humaines (…)
Camus, l'Homme révolté, p. 246.
DÉR. Génésique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Genese — Genèse Pour les articles homonymes, voir Genèse (homonymie). Torah | Nevi im   Ketouvim Livres de la Torah Bereshit …   Wikipédia en Français

  • Génèse — Genèse Pour les articles homonymes, voir Genèse (homonymie). Torah | Nevi im   Ketouvim Livres de la Torah Bereshit …   Wikipédia en Français

  • -genèse — ou vieilli génèse, génésie ♦ Groupes suffixaux, du gr. genesis « naissance, formation, production » : biogenèse, épigénèse, parthénogenèse. ⇒ génie. génèse, genèse, génésie élément, du lat. genesis, naissance, formation, production . ⇒ GENÈSE, (… …   Encyclopédie Universelle

  • -génèse — genèse ou vieilli génèse, génésie ♦ Groupes suffixaux, du gr. genesis « naissance, formation, production » : biogenèse, épigénèse, parthénogenèse. ⇒ génie. génèse, genèse, génésie élément, du lat. genesis, naissance, formation, production . ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • -genese — (von griechisch γένεσις, genesis ‚Geburt‘, ‚Ursprung‘ ‚ ‚Entstehung‘) ist als zweiter Wortteil eines Kompositums Bestandteil zahlreicher Fremd und Fachwörter. Bei Adjektiven wird anstelle von ‚ genese‘ gen ergänzt. Beispiele • Aktualgenese… …   Deutsch Wikipedia

  • Genese — (von griechisch γένεσις, genesis ‚Geburt‘, ‚Entstehung‘) ist als zweiter Wortteil eines Kompositums Bestandteil zahlreicher Fremd und Fachwörter. Bei Adjektiven wird anstelle von ‚ genese‘ gen ergänzt. Einige Beispiele: • Aktualgenese konkrete… …   Deutsch Wikipedia

  • Genese — Sf Entstehung per. Wortschatz fach. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt über frz. genèse und l. genesis aus gr. génesis Entstehung , zu gr. gígnesthai entstehen ( gen). Häufig auch Genesis, meist in Anlehnung an Genesis Schöpfungsbericht (als Titel… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • gênese — s. f. 1. A geração; sucessão dos seres. 2. Origem. 3. Sistema cosmogônico. 4. Conjunto dos fatos ou elementos que concorrem para a formação de alguma coisa.   ♦ Grafia em Portugal: génese …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • génese — s. f. 1. A geração; sucessão dos seres. 2. Origem. 3. Sistema cosmogônico. 4. Conjunto dos fatos ou elementos que concorrem para a formação de alguma coisa.   ♦ Grafia no Brasil: gênese …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • ...genese — genese,   Wortbildungselement, ...gen …   Universal-Lexikon